Un point positif du confinement est qu’il nous aura poussés à adopter de nouvelles manières de faire, souvent plus productives. En immobilier, ces changements pourraient devenir la norme. Depuis le 20 avril dernier, le gouvernement provincial a recommencé à autoriser les activités entourant le courtage immobilier, notamment pour les transactions relatives à une prise de

27 avril 2020